La question du genre est-elle propre à la France ? En effet, elle est née dans les media lors des débats, aujourd’hui anciens, sur le mariage. Dans la presse et les discours politiques, apparaît ce mot de « genre » qui lance des polémiques dans les media institutionnels et les réseaux sociaux. Mais, qu’est-ce que le genre ? Souvent présenté comme le terme qui identifie, sépare ou associe le féminin et le masculin, il est pourtant neutre voire autre. Le genre présent dans les langues influence-t-il la définition du monde dans chacune d’entre elles ? Le genre est-il seulement une histoire de sexe ou un élément politique structurant des sociétés actuelles ? La perception du genre a-t-elle évolué dans l’histoire des sociétés ? Le genre est-il uniquement humain ? Comment cette question du genre est-elle étudiée aujourd’hui ?

Depuis la fin des années 1990 en France, les organismes de recherche, dont le CNRS, les universités, l’IRD et l’Inserm, ont structuré un institut du genre qui regroupe plus d’une centaine de laboratoires et dont les axes de recherche mobilisent diverses disciplines scientifiques (linguistique, droit, philosophie, biologie, géographie, médecine, économie et sociologie) sur cette notion de « genre » et ce qu’elle implique.